Culture de Dongba: Transmission de la culture de l’Ancien Naxi

Vivant dans la région Lijiang, Naxi est une ethnie ayant une profonde culture, bien que sa population soit seulement de 300 mille, sa culture est pourtant impressionnante et célèbre dans le monde entier. c’est juste la transmission culture unique de Naxi – la culture de Dongba.
généralité
La culture de Dongba fait partie des cultures de l’ethnie Naxi, fondée sur le culte Dongba, ayant une histoire de plus de mille ans. Comme la plupart des nations au monde, la culture de Dongba est également une culture religieuse, autrement dit, la culture de culte Dongba, mais aussi une sorte d’activité folklorique. Le culte Dongba est une ancienne religion polythéiste, née sous l’influence du culte « Ben » de l’ethnie Zang et la culture locale- culture de sorcellerie. Son prêtre est appelé « Dongba », signifiant le « sage », ces sages ont des connaissances étendues, ils savent dessiner, chanter, danser, ayant des connaissances sur l’astronomie, la géographie, l’agriculture, l’élevage, la médecine et le  rituel etc. Ils écrivent une écriture figurative ancienne, appelé « l’écriture Dongba ». Et ils sont aussi les successeurs et les propagateurs majeurs de la culture Dongba, autrement dit, la culture Dongba est l’ancienne culture de naxi transmise par les « Dongba » de génération en génération.
composition 
La culture de Dongba comprend l’écriture figurative, les prières, la peinture, la musique, la danse et les scènes religieuses etc.
Écriture de Dongba
L’écriture Dongba est une écriture pictographique primitive, utilisée principalement par les croyants du culte Dongba pour rédiger les prières de Dongba, donc on en appelle l’écriture Dongba, interprété par la langue de Naxi comme « trace de pierre et trace de bois », signifiant deux sens : l’un indique les traces laisssées sur le bois et la pierre; l’autre sens, c’est-à-dire, on dessin le bois quand on voit le bois, et on dessine la pierre quand on voit la pierre. Puisque ces écritures sont maîtrisées par les Dongba pour rédiger les prières, donc on en appelle « Dongbate’e », soit langue Dongba. Les caractères de l'écriture dongba peuvent être divisés en deux grandes catégories : les caractères pictographiques et phonétiques, sa forme est très ancienne, même avant les carapaces de tortue, peut être conservée complètement.
Prière de Dongba
Les textes sacrés rédigés et lus en écriture Dongba sont appelés la « Prière Dongba », en langue de naxi, c’est « Dongbajiu ». La prière Dongba est une encyclopédie de l’ancienne société des Naxi, le papier de couleur marron est d'origine végétale, et l'encre est un mélange de suie récupérée sur les marmites et de bile. On écrit à l'aide d'un fin morceau de bambou taillé. Les textes sacrés rassemblent de grandes réussites de l’ancienne culture des Naxi, sur l’astronomie, la météorologie, les saisons, le calendrier, la géographie, l'histoire, les coutumes, les animaux, les plantes, les maladies, la médecine, le métal, les armes, l'agriculture, l'élevage, la chasse, l'artisanat, l'habillement, l'alimentation, les structures familiales, le régime du mariage, la religion, et même la peinture, la musique, la danse, le théâtre etc. D’après les spécialistes étrangers, les textes sacrés de Dongba sont les documents précieux pour l’étude des anciens Naxi à l'égard de la Philosophie, les langues, l'histoire sociale, la religion, les mœurs, la littérature et l'art, l'éthique rhéologie, l’évolution des religions de Tibet – Yi dans le sud-ouest de la Chine, ainsi que l’histoire de relation des nations et les origines de la culture antique chinoise.
Peinture de Dongba
Lors des cérémonies des Naxi, ils dessinent de toutes sortes de divinités bouddhiques, les gens, les animaux, les plantes et des démons, ils font une prosternation et les sacrifices devant eux, ces genres de peintures au service des activités religieuses, on en appelle les « peintures de Do[FS:Page]ngba ». La peinture de Dongba fait partie important de la culture de Dongba, divisée en peintures sur bois, sur papier et sur rouleau, il s’agit sur les fantômes et les esprits ainsi que de divers mondes idéaux dans la croyance des Naxi, en reflétant également une variété de vie des anciens Naxi, elle est qualifiée comme le patrimoine d’art le plus classique de l’ethnie Naxi. 
Musique de Dongba
La musique de Dongba est chantée à l’occasion des cérémonies religieuses en jouant des instruments musicales, faisant partie importante de la culture de Dongba, ce genre de musique est transmis oralement ou réservé partiellement dans les textes sacrés ou la peinture de dongba. Sauf les livres divinatoires, la majorité des textes sacrés de Dongba est exprimée sous forme de chant grégorien, dont la mélodie est d’une cinquantaine d’espèces, basée sur l’air des Naxi, jouée à l’aide des vénérables instruments de musique chinois tels que la flute, le luth chinois, le médiator et la cithare. Il existe encore la musique instrumentale dans les cérémonies religieuses. La musique de Dongba est non seulement les prières chantées par le prêtre dongba, mais aussi la chanson folklorique chanté par les chanteurs, elle contribue à la richesse spirituelle du peuple.
Danse de Dongba
La danse de Dongba est une sorte de danse religieuse faite par le prêtre Dongba à l’occasion des cérémonies religieuses selon de différents rituels. Cette danse vient de la vie sociale des anciens Naxi, de nombreux mouvements sont simulés ceux des animaux, très vifs. L’ethnie Naxi est connue pour leur danse et leur chanson, la danse de Dongba est une sorte de danse classique des Naxi, la plupart des danses représente la vie des anciens Naxi.
Cérémonies religieuses
Les cérémonies religieuses restent toujours une partie essentielle de la culture, plus de trentaine de cérémonies de dongba religion sont le support principal de la culture de Dongba, à savoir le contenu enregistré dans les textes sacrés de Dongba est traduit et transmis par de divers rituels. Ces rituels interprètent les conflits entre l’homme et la nature et ceux entre l’homme et la société, liés étroitement avec la vie des ancêtres. Le « sacrifice au ciel » , « sacrifie au vent », « sacrifie à la Nature », « sacrifice à Dieu » sont représentatifs, il existe aussi d’autres cérémonies pour prier le bon climat, et d’autres formes de divination.
(annexe) Initiateur pour l’étude de la culture de Dongba : Rock
Joseph·F·Rock, américain d'origine autrichienne, il est arrivé en 1922 dans le sud-ouest de la Chine. À son arrivée, son travail consiste à collecter les échantillons de plantes et d’animaux en faveur du Département de l’agriculture américain, mais après, il est attiré par la culture mystérieuse des Naxi, donc il se concentre après sur l’étude de la culture de Dongba. Il a passé 27 ans à Lijiang, il est auteur de Roi de Naxi du sud-ouest de la Chine, il est connu comme l’initiateur pour l’étude de la culture de Dongba. 
 
Voyage

Copyright 2015-2016 Comité provincial de développement du tourisme du Yunnan Tous droits réservés

Copyright: Comité provincial de développement du tourisme du Yunnan

Maintenance du Site: Centre d'information touristique du Yunnan

Support technique: Yunnan Tourism Information Network Co., Ltd.

Adresse: Bâtiment Tourisme No. 678 Rue Dianchi de Kunming de Yunnan, Code postal: 650200

Plainte: 96927 0871-64608315 Renseignement: 0871 - 12301

Information de l’administration: 0871 à 96128

Partage: